Réflexions sur la notion de luxe

Réflexions sur la notion de luxe

5 | 950 Consultations

« C'est du luxe ! ». Cette expression familière renvoie à la dimension inutile et futile du luxe. Mais est-ce l’unique définition du luxe ?  Le luxe est-il un mode de vie principalement axé vers des dépenses consacrées au superflu et à l’achat de produits haut de gamme et très rares ? Est-ce la mise en scène d’une consommation ostentatoire dans le but de susciter la jalousie d’autrui ?  Un raffinement du goût ? Une certaine débauche ? Ou peut-il correspondre à un très bon moment passé à la terrasse d’un café en compagnie d’une personne aimée, à un beau voyage ou tout simplement au fait d’être en bonne santé ?  Creusons un peu.

 

Evolution du luxe à travers le temps

Le luxe est ancré dans l’histoire de l’humanité depuis des temps ancestraux. Les Egyptiens avaient déjà le souci du beau et du bien être, de la distinction sociale par la détention et l’utilisation de produits rares tels que le parfum ou les bijoux. Au fil du temps, le luxe est devenu un moteur puissant de découvertes artistiques et techniques mais également un sujet conflictuel profond. Du XVIème au XVIIIème siècle, le luxe est effectivement au centre de débats philosophiques, religieux, économiques et moraux. Ainsi Voltaire considèrait-il le luxe comme un « véritable moteur économique » et « le superflu, une chose très nécessaire » alors que Rousseau le percevait comme « un mal moral ayant des conséquences physiologiques  (la langueur, l’amollissement) et étant « à l’origine de tous les maux de la cité». La fin des années 40 peut être qualifiée de frénésie du luxe: les secteurs de la haute-Couture, de la parfumerie et de l’automobile haut de gamme correspondaient alors à un univers un peu isolé du reste du monde.  A partir de 1980, le luxe prend une nouvelle dimension. Les petites boutiques familiales et leurs ateliers artisanaux voient alors apparaitre une forme d’organisation nouvelle : les groupes de luxe, basés sur une logique financière et industrielle.

 

Héritage, qualité et pérennité

Alors que certains voient dans le luxe un moyen d’étaler leur richesse et leur pouvoir, en achetant à outrance des produits de grande marque (exemple des malls à Dubai), d’autres sont surtout attachés à la qualité, au raffinement qu’offrent les produits rares et très chers.  Ils affectionnent des pratiques de production plus artisanales, associées donc à la rareté du produit, afin d’avoir le « privilège » de porter une pièce unique ou ultra rare. En effet, le luxe, c’est avant tout une histoire d’héritage qui se transmet au fil des générations, un savoir-faire inégalable qui donne au produit son authenticité. Derrière tout produit de luxe, il y a un artisan rendant le produit unique, parfois imparfait car marqué de la main de l’homme: c’est ce qui en fait son originalité et sa préciosité.  Pour qu’il y ait luxe il faut de la rareté, de l’exceptionnel et une part d’inaccessibilité. Enfin le luxe est fait pour durer, il ne s’inscrit pas dans une période déterminée, il est hors du temps.

 

Le luxe, une notion subjective

Le véritable luxe dépend de notre perception de ce qu’il est. Ainsi que de notre capacité à définir des principes sains pour vivre notre propre luxe. Le luxe est une notion relative qui dépend de notre position dans l’échelle sociale. Ainsi, pour une personne qui a toujours été entourée de voitures prestigieuses, de palaces, de restaurants étoilés, etc. « le véritable luxe » sera bien différent de ce qu’il est pour le « commun des mortels ». Allons encore plus loin. Qu’en est-il des habitants des pays pauvres, quelle vision du luxe ont-ils par rapport à nous, habitants de pays riches et assaillis en permanence par les médias et la consommation de masse ? Peut-être que pour eux, le véritable le luxe, c’est tout simplement d’avoir leurs familles à leurs cotés, de faire quelque chose d’important pour leur village, de s’entraider et de respecter les autres? Le véritable luxe réside non seulement dans notre manière de le percevoir, mais surtout dans notre manière de l’apprécier pour ce qu’il est: prendre son temps, se nourrir mieux, s’occuper de soi. Ce sont des « petits luxes » de bien-être que la plupart d’entre nous peut s’offrir : n’importe quelle frivolité seulement destinée à se faire plaisir… Ce luxe est épanouissant et sain, car on le choisit pour soi et non pour s’identifier à l’autre. Il n’est ni lié aux marques ni à l’apparat, et reste affaire de goût personnel. Ce luxe-là permet d’affirmer son identité.

Enfin, on constate une évolution de la notion de luxe. Ainsi le consommateur cherche à posséder moins mais mieux. Cette recherche du qualitatif renvoie à un plaisir égotique, où ce n’est plus le prix qui déclenche l’achat, mais où le consommateur veut investir dans ce qui lui est cher. Elle est aussi liée à la prise de conscience actuelle des dégâts environnementaux et sociaux causés par la surconsommation.

 

Et vous, quelle que soit votre condition sociale, quelle est votre définition du luxe ? Quel est le genre de luxe qui vous rend heureux ? Vos témoignages sont les bienvenus !

 

Photo © Adobe – Auteur : Anneleven

 

Betty_Nelly, 10.10.2019

merou06
0 | 05.11.2019, 10:25

Mon " Luxe " à moi ... C'est la retraite ! ! !
Aucune nostalgie d'avoir quitté la vie dite active ! ! pour une autre tout autant active ! !
Je n'aborderai pas le coté " financier" et ses restrictions pour certains ou certaines ....
La vie étant courte... j'ai réalisé et je réalise mes rêves et mes projets ! !
Je profite, donc, suivant la saison, tant que j'ai la santé et le punch, de promener mon pédalo, de bricoler mes voitures de collection et de faire de grandes ballades avec...
Je voyage aussi ... à la recherche de perles rares pas trop chères pour me faire plaisir ...
Il me faudrait des journées de plus de 24 heures, des semaines de plus de 7 jours etc.
La vie est belle ... la retraite aussi, et bien méritée après 40 ans de travail ! !
Je dépense maintenant les sous que je n'ai pas eu le temps de dépenser avant ! !
Amitiés à toutes et tous

enrika71
2 | 16.10.2019, 06:12

Coucou
De bon matin
5h55, j ai le luxe de pouvoir vous repondre,
Ma santé physique et mentale me permettent ce luxe là, inestimable et pour lequel certaines personnes en souffrance de ces 2 maux aimeraient être a ma place.
En prendre conscience, c est un luxe...
Luxe de ne rien faire, luxe de pouvoir s exprimer, luxe d être libre,
Le luxe pour moi, est relié a l infime, a ce qui est en soi et non sur soi,
Les enveloppes ne m interessent pas, aussi luxueuses soient elles, les contenus sont generateurs de bien des plaisirs echangés au quotidien,
Je croise enormement de personnes chaque jour, inconnues, des sourires, des paroles s echangent, de la coutoisie gratuite, sans attente, sans calcul, par plaisir tout simplement
Le luxe materiel vous rend inaccessible, vous muraille, vous catalogue et vous isole,
J aime être confondue dans le peuple sans ces escalators sociaux,
Exister pour ce que nous sommes et non ce que nous possedons,
Le luxe c est de ne dependre de rien, d etre libre de tout,
Allez, je me léve, apres ces quelques lignes bienfaisantes
Bonne journee a vous tous

Ebbie34
1 | 15.10.2019, 10:59

coucou..
le LUXE.....pfff c'est quoi ? des beaux fringues de marques, des chaussures à €500...
partir en croisière chaque année.....etc.
je reconnais, c'est très agréable....mais heureusement ce ne pas ça qui donne
le bonheur :))) Si- non, les pauvres(enfin les moins riche) trouverai jamais le bonheur...
Pour moi le plus grand LUXE c'est ma liberté...et de ne rien devoir à personne :)))

Ebbie

bealoi52
4 | 14.10.2019, 16:41

Le luxe est subjectif; être en bonne santé surtout, quand on a la santé, on ne se rend pas compte du luxe que c'est! Vous pouvez avoir tous les parfums, les foulards de marque, les plus belles voitures .... si vous n'avez pas la santé .... vous n'en profiterez même pas.
Avoir un logement chauffé et manger à sa faim, pouvoir se faire de petits plaisirs, qui peuvent être très simples, pas besoin de fioritures, le principal est de se faire plaisir.
Pour moi, le luxe est aussi d'avoir le temps de faire ce que je veux quand je le veux, ne pas avoir de contraintes.
Finalement, donc, être en bonne santé, apprécier les petits plaisirs et avoir le temps.

biloum
6 | 11.10.2019, 20:51

"Le luxe n’est pas un plaisir, mais le plaisir de vivre , en est un "
Tout cela est bien subjectif me direz –vous ! Mais bon ! J’ai repensé cette notion de luxe. Sûrement parce que je dois vraiment avoir pris en maturité pour exprimer la suite.......☺
M’en fous si une montre Rolex ne brillera jamais à mon poignet, ni même un sac HERMES . M’en fous en fait de tous ces signes ostentatoires. Ils font partie de ces jolis rêves inaccessibles , qui enchantent (je ne suis pas une hypocrite) mais qui , fort heureusement, n’empêchent pas d’avancer .
Moi, mon véritable luxe aujourd’hui c’est d’abord d’avoir la chance de me réveiller chaque matin , en bon état physique et mental, au milieu de mon décor , de me payer surtout celui de râler parce que j’ai pas assez dormi , de savourer mon café, d’ouvrir mes fenêtres… écouter de la musique. Prendre une douche ........
Et puis de temps à autre, m’offrir un Prémium sur le Club 50+ …Lol !!!

C'est vrai que les plus grandes banalités d'hier sont aujourd'hui devenues un luxe comme respirer et manger sain, savourer le silence. Je regrette que les choses les plus simples aient un prix, une valeur marchande à l’heure d’aujourd’hui. J'avoue que je me sens frustrée parfois, voire asservie !

Rien de plus à rajouter !

Bonne soirée !

marie93
3 | 11.10.2019, 16:28

Mon luxe vivre sans soucis. Libre en bonne santé et aimée.
Peut être trop ......

choupette56
2 | 11.10.2019, 16:27

Mon luxe actuel est la clim dans la maison.
Le luxe que j'espère avoir jusqu'à la fin : UNE VUE CORRECTE

sonnezici
1 | 11.10.2019, 13:34

Bonjour, pour moi le luxe serait en ce moment d'avoir un abonnement premium pour pouvoir contacter Betty Nelly à Munich. Elle a visité mon profil mais je ne peux pas la contacter.... ??? Alors Betty ? Et si vous m'écriviez ??? Sinon je pense que le luxe est différent pour la plupart d'entre nous. En ce qui me concerne c'est de ne jamais me priver de quoi que ce soit et d'acheter ce que je veux. Mes besoins ne sont pas énormes mais bon j'aime les palaces, les belles voitures, la gastronomie, les voyages en première etc... mais aussi de pouvoir trouver une compagne par ce site sans payer un abonnement ! haha !

solene14
1 | 11.10.2019, 11:32

La liberté est un luxe et n'a pas de prix....
Je n'envie pas du tout ces choses qu'on appelle "luxe"
Pour moi les choses simples qui nous font plaisir sont du luxe....

lisa172
3 | 11.10.2019, 08:46

Bonjour ,
La liberté est un luxe .............le confort est un luxe , ils ne coûtent pas cher ..
Une de mes cousines , beaucoup plus âgée que moi , frileuse , peut être en raison de son âge disait toujours : " mon seul luxe , mais ma nécessité aussi , c'est d'être bien chauffée"
Concilier l'utile à l'agréable n'est ce pas un luxe ...............autre débat
Bonne journée

Joyce44
4 | 10.10.2019, 23:56

Sans faire des dépenses inconsidérées, j'ai besoin de me faire des petits (et plus gros) plaisirs, qui seront pour moi un luxe.
De temps en temps, un bon restaurant d'un chef étoilé, de succulents chocolats d'un très bon chocolatier, un parfum de marque, un voyage hors de nos frontières et de l'autre côté de la terre si je peux, car j'aime le dépaysement .
La vie est parfois trop courte, et j'ai besoin de profiter de moments pour me faire de plaisir.

nade2812
8 | 10.10.2019, 23:21

mon luxe est de sortir de mon lit sans qu'un réveil ne sonne pour m'en extraire !

AMELIE97
2 | 10.10.2019, 19:53

Ah la machine m'a arraché mon commentaire sur le luxe. Mon luxe c'est de lutter contre les machines idiotes sans penser une seule seconde que je ne le suis pas aussi.
Bref, mon ex qui occupe mon appart. depuis le 9 septembre puisque je séjourne en France continentale, me dit qu'il est devenu luxueux. Trois fois il me l'a dit. Que veut-il dire par là ? Qu'est-ce qui a changé ? Pas grand chose et cependant :
-il est climatisé partout maintenant (confort donc plus grand)
- il a eu des pièces repeintes et agrandies par surélèvement du plafond ou destruction d'ancien placard,
- il y a eu un nouvel agencement du mobilier (pourtant presque identique si ce n'est le remplacement de deux fauteuils)
- et de ce fait, les objets de décoration sont mieux mis en valeur .
J'ai donc moi-même opté sans le vouloir pour le luxe, c'est à dire : volume et espace de vie plus grands, climatisation homogène dans toutes les pièces, commodité de nouveaux fauteuils stress less, recherche d'une plus grande beauté sur les mêmes choses par leur déplacement ou leur éclairage.
Merci de choisir le commentaire final, celui-ci que la machine va me laisser finir.

Dokkaz
5 | 10.10.2019, 16:25

Bonjour,

Pour moi le luxe n'a rien à voir avec des produits haut de gamme et le prix qu'on y met pour les obtenir. Je trouve c'est plus une entrave car on se crée des besoins.
Pour moi le luxe est de ne plus avoir d'horaire, de vivre selon mon rythme... Mais ce n'est pas encore pour demain...
Je suis peut être hors sujet... Désolée...

rednigth
1 | 10.10.2019, 13:58

Tres audacieux l'article vu la conjoncture actuelle...le luxe est trop souvent associé au niveau social de référence...une bouteille de champagne est ce du luxe????Prendre un scotch dans un bar est ce du luxe????Perso non,j'associe plus volontier le luxe a l'èsthétique et au design et pour une fin en soit a ce faire plaisir.....