:D Excellent dimanche Ami(e)s des Mots qui Vagabondent !

Deux nouveaux textes pleins de soleil ! (et nous en avons bien besoin par cette journée un peu maussade dans presque toute la France !) :wink:

Whouahhh Mamianne, tu t'es lachée !...et quelle bonne idée qu'un beau texte sur une musique aussi gaie !...c'est réussi ! :P
...et tous les mots y sont, texte validé bien sûr !

Mamybjaa, j'ai regardé le ciel ce matin et ne t'ai pas vue passée ! Bouhouhouhou... :( Voilà un bien joli texte qui donne envie de partir là-bas...vers le nord !...merci à toi :P
...et tous les mots y sont (si...si...), texte validé bien sûr !

Merci à toutes les Belles Plumes !
...l'originalité est dans tous les textes et on sent que vous prenez du plaisir à manier les mots !

Le panier est content-content :P :P

Tenderly...tu as promis devant la France entière !...alors...alors... :lol:
(Bon...j'ai rendu le vélo à Sohalia...qu'est-ce que tu attends ?)

Nous sommes gourmands de mots, d'histoires...
Qui pour un nouvel écrit ?


Jusqu'à ce soir 20H


:wink: :D
Chayonne, Tenderly s'est sûrement laissé distraire...
Il en a oublié son texte!
On peut le comprendre... :wink:
Les pièces jointes ne sont visibles que par les membres du Club-50plus.
bonjour bonjour, voici mon texte...
Thème : Le monde des Gitans

« Ils avaient établi leur campement aux abords du village, un gros bourg cossu et paisible.
Les ROULOTTES aux couleurs criardes et rutilantes étaient conduites par des femmes aux tenues colorées et aux foulards chatoyants bordés de sequins flamboyants dans le soleil.
Le soir venu, des braseros brûlaient ça et là... A la nuit tombée, un FEU gigantesque d'où s'échappait un VOL de milliers de flammèches dorées était alimenté...
Un CHANTEUR à la voix rauque et envoûtante égrenait quelques notes au son de tambourins et l'on voyait danser des ombres faussement lascives …
A l'abri des taillis, les enfants du village regardaient, fascinés, ces NOMADES si libres, rêvant de VOYAGES vers des horizons lointains.
Les matrones, inquiètes, les arrachaient alors à leur soif d'aventures et leur quête d'ors...
Pourtant, d'or, il n'y en avait guère... Malgré leurs attitudes fières et ombrageuses et leur HONNEUR chatouilleux, ces voyageurs étaient affamés et souvent après leur départ, on constatait que le renard MANOUCHE avait sévi...

Longtemps les bohémiens , comme on disait, ont vécu en marge du monde, parfois atrocement rattrapés par le nôtre . Aujourd'hui, la maison de bois a laissé place à la CARAVANE équipée et confortable. Les enfants ne vont plus se glisser près d'eux pour rêver de libertés....
Mais nous écoutons toujours leurs chants …
Car c'est grâce à la GUITARE de Django que le JAZZ manouche a fait tomber quelques barrières.
Ainsi que les processions religieuses à la ferveur si intense , aux costumes si CHOUCARDS apaisant quelques tensions et ravivant nos envies de lointains horizons...

Bonne soirée à tous!!!
Coucou! @ Sohalia @ Chayonne : apprenez, Mesdemoiselles, qu'avec moi le travail et le devoir passent avant tout ... quoique ... elle est pas mal la souris :wink: Donc, j'ai fait, vite fait, ce qui suit: :D

Petite Chronique de Saint Hom de la Trique !

Bonjour amis lecteurs … qui ont le courage de me lire ! :wink:

Dans le journalisme, il faut être constamment sur la brèche … c’est ainsi que, sans pitié, mon rédac-chef m’envoie à Saint Hom un joli samedi où j’avais rendez-vous avec une jeune fille B.S.T.R. mais il paraît que le jeu en vaut la chandelle … à ce sujet d’ailleurs, avec moi n’espérez pas la tenir ! :lol:

Mais je m’égare … revenons à nos moutons … bien qu’à Saint Hom ce serait plutôt des porcs ! Un événement rare va s’y produire : un mariage Gitan que je suis chargé de couvrir … je n’accepterai aucun commentaire désobligeant ! :shock:

Donc, depuis quelques jours, un campement de MANOUCHES a planté le camp à l’entrée du village, conséquence prévisible, le Maire est inquiet et la Gendarmerie veille … mais les Gitans sont malins : en catimini, ils ont invité le juteux à goûter un bon ragoût de hérisson arrosé de Slivovitch de contrebande ; l’adjudant en est ressorti fort ému, disant que, maintenant entre eux c’était « à la vie, à la mort » et que, s’il y avait VOL dans la Commune, il irait d’abord voir ailleurs ! On ne rigole pas avec l’HONNEUR des Gens du Voyage ! 8)

Et, figurez-vous que Carlos Kra … et Esméralda Dem … ont pris l’importante décision de célébrer leur mariage à Saint Hom, en raison du bon accueil des autorités … (hips dirait l’adjudant : cochon qui s’en dédit !) et de la qualité des produits du seul commerçant « in situ » vous avez deviné : le bistrot d’Alexandre Benoît et Berthe ! :wink:

Fine mouche, le Gros, dès qu’il a reniflé l’odeur du mariage, s’en est allé trouver le chef du campement, muni de quelques vénérables boutanches … il a été invité in petto à goûter l’eau de FEU Yougoslave et les négociations sont allées bonne ROULOTTE … ou plutôt bon train ! Malin, A.B. n’a pas manqué de complimenter le chef sur sa magnifique CARAVANE : dis donc, ta campine elle est vachement CHOUCARDE ! Il n’en fallait pas plus pour sceller un pacte « à la vie à la mort » ! :roll: 8)

Bien joué Gros : le mariage se ferait dans les dépendances bistrotières : mise à disposition de la grande pâture à l’arrière du bistrot, électricité (branchement sans compteur : le Gros a appris lors de sa visite au camp !) arrivée d’eau grâce à une pompe plongée dans l’étang du Père Anselme, pour les toilettes, pas de soucis : ils savent se débrouiller !

Restent certains aspects délicats : le Gros s’est bien documenté sur la cérémonie du mariage chez les Gitans et s’en est ouvert à la Berthe concernant la traditionnelle cérémonie du mouchoir, destinée à la vérification solennelle de la virginité de la future épousée ! :roll:

Toujours pratique, la Berthe a trouvé :" ben, t’as qu’à les mettre dans la porcherie, on mettra de la paille dans la mangeoire à cochons qu’elle sert plus "! Ah, la bonne idée ; d’autant plus que le Gros caresse secrètement l’idée d’y assister, planqué dans le grenier à foin, juste au dessus ! :wink:

Et le grand jour arrive ; les Gens du Voyage s’installent et se déclarent enchantés de l’endroit ; le couple A.B B. fait le maximum … tout baigne … et c’est l’annonce de la traditionnelle séance du mouchoir : strictement interdite aux hommes ! :mrgreen:

Le Gros s’éclipse et, passant par l’arrière, arrive à grimper dans le grenier juste avant le début des affaires : il a une vue plongeante et s’avance bien pour mieux voir … las, le chevron pourri qui tient la réserve à foin cède et A.B. effectue un superbe saut de l’ange qui l’amène juste aux pieds de la vieille Gitane (sans filtre !) seule autorisée à officier pour cette délicate opération … le Gros est saisi par son fond de culotte et jeté violemment dehors avec menace de mort … il sera sauvé par le serment « à la vie à la mort » prononcé devant le Chef ! :roll: :idea:

Ce fut une belle cérémonie traditionnelle avec CHANTEURS et GUITARES, danses exécutées par les femmes souples comme des lianes … le Gros n’en est pas encore remis ! Alfred, le voisin coiffeur à la clarinette et le Père Joseph à l’accordéon scellèrent joyeusement l’amitié entre les peuples ! :D

Quant à moi, je regrette pas ma journée : j’ai obtenu, sans grand mal, les faveurs de Yasmine, plus trop vierge m’a t’il semblé … tant pis : elle se mariera pas ! :? :lol:

Et le lundi, mon article était en première page et j’ai eu une belle prime ! :wink:
:P Un beau moment de lecture, Kenimido !...une belle promenade au coeur d'un campement fort bien décrit :wink: Merci à toi.
...et tous les mots y sont, texte validé bien sûr !

Tenderly, je n'aurai qu'un mot : j'ai bien ri ! :shock: ...et tu n'as pas pu t'empêcher de nous le placer, ce ragout de hérisson !...ah le bougre ! :lol:
...mais, emporté par tes "élans", tu as oublié 2 mots :nomade et jazz.

(Sohalia a raison : tu te laisses distraire... :oops: )

Je sais que ce ne sera pas très difficile pour toi de "correctionner" !
(pas battre, hein !...juste correctionner"...) :wink:


Encore près de 3 heures pour nous offrir un texte !

...si une autre Belle Plume passe par là... :D
:P
@ Mââme Chayonne; mande pardon: je n'avais point noté ces deux mots sur mon pense-bête :oops: ... un mot de circonstance n'est-il pas? :lol:

Voici donc la copie rectifiée:

Petite Chronique de Saint Hom de la Trique !

Bonjour amis lecteurs … qui ont le courage de me lire ! :(

Dans le journalisme, il faut être constamment sur la brèche … c’est ainsi que, sans pitié, mon rédac-chef m’envoie à Saint Hom un joli samedi où j’avais rendez-vous avec une jeune fille B.S.T.R. mais il paraît que le jeu en vaut la chandelle … à ce sujet d’ailleurs, avec moi n’espérez pas la tenir ! :lol:

Mais je m’égare … revenons à nos moutons … bien qu’à Saint Hom ce serait plutôt des porcs ! Un événement rare va s’y produire : un mariage Gitan que je suis chargé de couvrir … je n’accepterai aucun commentaire désobligeant ! :shock:

Donc, depuis quelques jours, un campement de MANOUCHES a planté le camp à l’entrée du village, conséquence prévisible, le Maire est inquiet et la Gendarmerie veille … mais les Gitans sont malins : en catimini, ils ont invité le juteux à goûter un bon ragoût de hérisson arrosé de Slivovitch de contrebande ; l’adjudant en est ressorti fort ému, disant que, maintenant entre eux c’était « à la vie, à la mort » et que, s’il y avait VOL dans la Commune, il irait d’abord voir ailleurs ! On ne rigole pas avec l’HONNEUR des Gens du Voyage ! :wink:

Et, figurez-vous que Carlos Kra … et Esméralda Dem … ont pris l’importante décision de célébrer leur mariage à Saint Hom, en raison du bon accueil des autorités … (hips dirait l’adjudant : cochon qui s’en dédit !) et de la qualité des produits du seul commerçant « in situ » vous avez deviné : le bistrot d’Alexandre Benoît et Berthe ! 8) :wink:

Fine mouche, le Gros, dès qu’il a reniflé l’odeur du mariage, s’en est allé trouver le chef du campement, muni de quelques vénérables boutanches … il a été invité in petto à goûter l’eau de FEU Yougoslave et les négociations sont allées bonne ROULOTTE … ou plutôt bon train ! Malin, A.B. n’a pas manqué de complimenter le chef sur sa magnifique CARAVANE : dis donc, ta campine elle est vachement CHOUCARDE ! Il n’en fallait pas plus pour sceller un pacte « à la vie à la mort » à la mode des NOMADES : avec leurs sangs mêlés ! :roll:

Bien joué Gros : le mariage se ferait dans les dépendances bistrotières : mise à disposition de la grande pâture à l’arrière du bistrot, électricité (branchement sans compteur : le Gros a appris lors de sa visite au camp !) arrivée d’eau grâce à une pompe plongée dans l’étang du Père Anselme, pour les toilettes, pas de soucis : ils savent se débrouiller !

Restent certains aspects délicats : le Gros s’est bien documenté sur la cérémonie du mariage chez les Gitans et s’en est ouvert à la Berthe concernant la traditionnelle cérémonie du mouchoir, destinée à la vérification solennelle de la virginité de la future épousée ! :roll:

Toujours pratique, la Berthe a trouvé : ben, t’as qu’à les mettre dans la porcherie, on mettra de la paille dans la mangeoire à cochons qu’elle sert plus ! Ah, la bonne idée ; d’autant plus que le Gros caresse secrètement l’idée d’y assister, planqué dans le grenier à foin, juste au dessus ! :wink:

Et le grand jour arrive ; les Gens du Voyage s’installent et se déclarent enchantés de l’endroit ; le couple A.B B. fait le maximum … tout baigne … et c’est l’annonce de la traditionnelle séance du mouchoir : strictement interdite aux hommes ! :mrgreen:

Le Gros s’éclipse et, passant par l’arrière, arrive à grimper dans le grenier juste avant le début des affaires : il a une vue plongeante et s’avance bien pour mieux voir … las, le chevron pourri qui tient la réserve à foin cède et A.B. effectue un superbe saut de l’ange qui l’amène juste aux pieds de la vieille Gitane (sans filtre !) seule autorisée à officier pour cette délicate opération … le Gros est saisi par son fond de culotte et jeté violemment dehors avec menace de mort … il sera sauvé par le serment « à la vie à la mort » prononcé devant le Chef ! :roll: 8)

Ce fut une belle cérémonie traditionnelle avec CHANTEURS et GUITARES, JAZZ Manouche et danses exécutées par les femmes souples comme des lianes … le Gros n’en est pas encore remis ! Alfred, le voisin coiffeur à la clarinette et le Père Joseph à l’accordéon scellèrent joyeusement l’amitié entre les peuples ! :D

Quant à moi, je regrette pas ma journée : j’ai obtenu, sans grand mal, les faveurs de Yasmine, plus trop vierge m’a t’il semblé … tant pis : elle se mariera pas ! :(

Et le lundi, mon article était en première page et j’ai eu une belle prime ! 8)
J'ai bien ri Tenderly !
Comme ça fait du bien... :D
Tu vois à quel point les belles gitanes te troublent... Tu en perds tes mots !!! :D
image-drole-c-est-dimanche_1.jpg


:wink: Bravo Tenderly, "ça" c'est du rapide !...et tous les mots y sont !
...texte validé, bien sûr ! :P Merci à toi...

Bravo à toutes les Belles Plumes pour vos textes si différents, mais ou on retrouve l'âme gitane...bonne ou mauvaise ! :wink:

D'ici 20H...

Le panier attendra avec grand plaisir jusqu'à 20H toutes celles et tous ceux qui savent taper sur un clavier :wink:

:P
Les pièces jointes ne sont visibles que par les membres du Club-50plus.
:D 20H et quelques...

Ami(e)s des Mots qui Vagabondent, nous nous retrouveront sur le "Textes et Votes" du 324 dans un petit moment :wink:

Un gromerci et bravo à toutes les Belles Plumes qui ont assuré cette semaine :P
@ Sohalia! Tu l'as dit! Les Gitanes me touchent ... chic, chic! J'en ai connu de très belles ... et j'en ai même fumé des maïs! :roll: :wink: :lol: :lol: :lol:
Bravo pour la maîtresse des lieux et aussi pour vos textes, j'ai mes préférences mais chut... Je ne le dirai qu'à l'oreille de.....Ah ! Vous êtes curieuses ? Pour les zommes, hein....
Bonne soirée