. MÉDITATION.

"Ne pas railler , ne pas déplorer , ne pas maudire ,mais comprendre " _ SPINOZA

Un peu de pychologie , je découvre cette phrase ( hier ) sur un bouquin que j'ai acheté , attention pas de tricherie ( Google) ...

Question :
Que vous inspire cette phrase .. comme vous , je vais me pencher sur la question !!!

Ma réponse :

Pour fait simple et court , et être objective , il faut d'abord savoir balayer devant sa porte
Tout au moins essayer de comprendre . Car, c'est bien connu on ne comprend jamais que ce que l'on veut bien comprendre .Parfois il faut vraiment faire beaucoup d’effort pour comprendre l'autre en essayant de se mettre à sa place . Tout n'est jamais dit et tout n'est jamais su . Il faut rester stoïque en toute occasion . Donc cette phrase ne m'inspire rien si ce n'est que je veux bien prêter mon balai à qui le veut .

Bonne soirée . :)
Ah! quelle coïncidence ! C'est exactement la citation inscrite sur mon T.shirt de "nuit" Ainsi mon inconscient travaille pendant que je dors et le matin, je me réveille de bonne humeur, pétrie des meilleures intentions. :wink: Croyez le ou pas ça marche !

Keep cool ! C'était juste une séquence humour ! :) L'ouverture d'esprit, n'est pas une fracture du crâne !!!!


Bonne soirée !
CLAP FIN.jpg
Les pièces jointes ne sont visibles que par les membres du Club-50plus.
Je ne prête pas que le balai....mais aussi les chiffons à poussière.....je n'aime pas faire le ménage.....lolll
Cette semaine , j'ai pensé à vous 8) sourire ...
Sans parler de mariage , l'on peut parler rencontre à nos âges ...
Si vous deviez faire une belle rencontre Mrs/ Mes , pourriez vous envisager
Qu'elle soit d'amour ;d'argent ou de raison , à votre avis des trois choix , lequel serait le plus sûr , évidemment avec affinités en plus , cela va de soi


Mon choix :c'est une rencontre de raison , après avoir fait le tour de la personne et de la question ...
1) l'amitié
2) la complicité
2) la raison
3) l'amour peut être...
4) l'argent ,on s'en fout .
Etc etc
Et vous qu'en pensez- vous :P
Les pièces jointes ne sont visibles que par les membres du Club-50plus.
La complicité sans hésitation
L'amour sans hésitation
Il peut prendre des formes tres variées
de l'amour filial à l'amour passion, au don de soi
chacun a connu cela
Mais partir sans, quel désastre
Rhabi.jpg
Le mot de la fin pour PIerre Rabhi .. Le fondateur des Colibris

C’est avec beaucoup d’émotion et une infinie tristesse que nous apprenons le décès de Pierre Rabhi ce 4 décembre 2021 à l’âge de 83 ans.
Paysan, pionnier de l’agroécologie, écrivain et conférencier, homme d’engagement, enfant du désert devenu philosophe, Pierre Rabhi a été nourri tout au long de sa vie par la beauté et l’harmonie de l'univers. Il aura inlassablement œuvré pour favoriser l’avènement d’un monde humaniste et respectueux de la nature.
Né à Kenadsa dans une oasis du désert algérien, il fut déchiré entre une origine musulmane et une éducation chrétienne, un cadre traditionnel et la modernité. Petit employé de banque, puis ouvrier, travailleur immigré confronté à l’absurdité de l’univers urbain et de la vie en entreprise, il voulut expérimenter une autre façon de vivre en lien avec la nature. Il parvint, en compagnie de sa femme Michèle et de leurs cinq enfants, à vivre des ressources d’une petite ferme en Ardèche - Montchamp - lieu cher à son cœur, réalisant ainsi son rêve de retour et de recours à la terre. C’est au contact de la nature qu’il forgera ses intimes convictions. Du sol caillouteux de sa ferme, il fera une oasis de verdure, laissant à sa famille une terre fertile. Il cherchera à partager et à transmettre ses intuitions et son savoir agroécologique et lança en France, en Afrique sahélienne et au Maghreb, de nombreuses initiatives pour contribuer à l’autonomie, la sécurité et la salubrité alimentaires des populations.
Pendant près de soixante ans, il a ainsi soutenu le développement de l’agroécologie à travers le monde, participant à la formation de milliers de paysans aux pratiques agricoles écologiques (centre de Gorom-Gorom au Burkina Faso, au Niger, au Togo, au Bénin, au Maroc, en Tunisie, en Palestine ou en Mauritanie) témoignant inlassablement de son parcours et répondant toujours avec humilité et bienveillance aux nombreuses sollicitations. Auteur d’une vingtaine d’ouvrages et de plusieurs dizaines de préfaces, il rencontra une vaste audience avec son ouvrage Vers la Sobriété heureuse, où il prône la modération et le respect de la nature. Pour des centaines de milliers de personnes, ce livre a été le début d’un chemin et un véritable éveil.
Initiateur de plusieurs ONG, partageant les valeurs de la Charte pour la Terre et l’Humanisme qu’il avait posées, et avec lesquelles il gardera tout au long de sa vie un lien privilégié, toujours soucieux de leur devenir, il répétera sans se lasser que nous devons « d’abord nous changer pour changer le monde ».
Nous le remercions du fond du cœur pour tout ce qu’il nous apporté : solidarité, fraternité et humanité. Sa manière d’appréhender le monde, de se préoccuper du destin des plus démunis et son amour de la Terre-mère resteront une grande leçon pour nous tous.
Nous tenons à témoigner de notre amitié et de notre affection à son épouse Michèle, à ses enfants et à leurs conjoints et compagnes, ainsi qu'à ses petits-enfants qu’il aimait profondément.
*Terre & Humanisme, Les Amis de Solan, Les Amanins, Fonds de Dotation Pierre Rabhi, Mouvement Colibris, terre & Humanisme Maroc, Coopérative Oasis.
Les pièces jointes ne sont visibles que par les membres du Club-50plus.
Film à voir et à revoir au nom de la terre.
Pierre Rabhi nous a quitté hier samedi 4 décembre. Puisse le monde s’inspirer de son message.

« Pour que les arbres et les plantes s’épanouissent, pour que les animaux qui s’en nourrissent prospèrent, pour que les hommes vivent, il faut que la terre soit honorée. »
.
FB_IMG_1638693764853.jpg
Les pièces jointes ne sont visibles que par les membres du Club-50plus.
Un petit bonhomme ........immense
Un beau message que peu savent entendre.
Oui, un grand homme, un bel esprit.
Dokkaz a écrit : Un beau message que peu savent entendre.
Oui, un grand homme, un bel esprit.


pour entendre , encore faut-il le connaître, et ce n'est pas mon cas :wink: comme pleins de gens :|
On a déjà parlé de lui sur le club. J'apprends beaucoup sur le club...