Je viens de terminer le documentaire ( 6 épisodes ) sur DSK fait par Netflix...

Avant de déclencher peut être des passions scripturales, je tiens à dire que les vrais salauds sont ces cols blancs qui nous nous ont baisés avec leurs yeux candides, = les banquiers des 5 big five ( et pas seulement Lehman Brother), qui promettaient des prêts hypothécaires à de pauvres gens qui risquaient de ne pas les rembourser et d'être mis à la porte, alors que eux ne prenaient aucun risques
, puisqu'ils les refourguaient sous forme de CD au monde entier, en profitant de leur notoriété... ( la série commence par la faillite Lehman brothers, avec la crise que DSK a gérée à ce moment de façon semble t il correcte...)
... ceci n'excuse pas DSK, mais met les choses en perspective...

PS je me rappelle une réflexion de DSk " vous, vous aimez le golf, moi j'aime les femmes..."
Perso, j'ai toujours pensé que DSK était un fonceur un peu trop péremptoire certes, mais qu'il aurait mieux valu qu'il se laisse pas piéger (il me semble qu'on a voulu le baiser, l'évincer, l'éliminer par rivalité et je pense que ce n'est pas le seul qui était gênant par son intelligence et sa supériorité politique et économique), qu'il aurait mieux valu le prendre comme président de la république et lui offrir un corps de bien-être particulier... que diantre, ce que nous sommes puritains... mais enfin les hommes sont les hommes... Il marchait bien celui-là, sa queue suivait juste d'un peu trop près sa tête, voilà tout.
On a jamais emmerdé Chirac pour ses frasques dans les couloirs et bureaux de l'Elysée... et surtout pas Bernadette qui suivait d'un oeil en coulisse les incartades de celui qu'il a appelée toute sa vie "maman".. (!!!). De même la femme de DSK se foutait complètement du libertinage... Tout de même ce qu'on peut être cons en France ... Comme si on oubliait comment un homme réagit naturellement et comment il se plaint dès que ça ne remonte plus vers ses désirs... et surtout combien ça le démonte... On avait suffisamment de jolies suceuses pour satisfaire un homme qui avait du génie. Et pour les lui offrir à temps. Signé mémé Amélie.
Il a peut être fait du bon boulot au FMI. Quoique, mais je n'ai pas suivi, donc pas d'avis.
Alain, si aimer les femmes, c'est prendre de force au sortir de sa douche la femme de ménage, pourvu que personne ne m'aime.....
Il s'en est sorti grâce à la fortune de sa femme. ..
Aujourd'hui, il est planqué au Maroc, a monté des entreprises quelques peu foireuses qui permettent à ces investisseurs de ne pas payer leur impôts en France. (Il voulait devenir président de la France, un comble)....
Netflix, non mais cash investigation oui. Des journalistes d'investigations qui ont fait un bon boulot

https://www.youtube.com/watch?v=Ftb9BZrL-Kk
Suis pas tout à fait d'accord avec vous.
DSK un homme d'une intelligence supérieure à bcp d'autre..
Pour moi le SEUL qui pouvez être
un président pour la France !

Hélas...son goût pour les femmes
A joué contre lui...
Mais....ça c'est sa vie privé !

Maintenant l'histoire dans l'hôtel..
J'ai un doute sérieux...
Cet homme pouvez se payer les
plus belles femmes..alors pourquoi
une femme de ménage ?
Avez- vous vu cette femme ?
Je pense...qu'il se fait piégé...

C'est mon simple avis
Ebbie
Hé oui, moi aussi je reste persuadée qu'il s'est fait piègé, par où il pechait.
Justement pas assez intelligent pour réfréner ses instincts. Tout le monde journalistique et politique connaissait son addiction pour les femmes.
Stephane Guillon s'est fait viré de RTL pour son sketch, certes provocateur mais bien réel...
Pas assez intelligent pour comprendre que le monde change et que l'homme aussi intelligent soit il n'a plus droit au droit de cuissage. Le temps Kennedy est terminé....
J'imagine cet homme président, une nation étrangère lui met une belle femme entre les cuisses, et que se passe t'il ?
Quels intérêts va t'il défendre, ceux de la France ou ceux de l'autre nation ?
Faites gaffe :roll: :roll: :roll:

Vous allez à l'encontre de biens des mouvements #...., :shock: :shock: :shock:
des féministes, :lol:
et surtouts de toutes celles qui réclament "compensations" après biens des années de ??? (comment dire ???) :mrgreen: :mrgreen:

Autre éventualité : un petit retour dans un passé bien séant ? :oops:
AMELIE97 a écrit : Perso, j'ai toujours pensé que DSK était un fonceur un peu trop péremptoire certes, mais qu'il aurait mieux valu qu'il se laisse pas piéger (il me semble qu'on a voulu le baiser, l'évincer, l'éliminer par rivalité et je pense que ce n'est pas le seul qui était gênant par son intelligence et sa supériorité politique et économique), qu'il aurait mieux valu le prendre comme président de la république et lui offrir un corps de bien-être particulier... que diantre, ce que nous sommes puritains... mais enfin les hommes sont les hommes... Il marchait bien celui-là, sa queue suivait juste d'un peu trop près sa tête, voilà tout.
On a jamais emmerdé Chirac pour ses frasques dans les couloirs et bureaux de l'Elysée... et surtout pas Bernadette qui suivait d'un oeil en coulisse les incartades de celui qu'il a appelée toute sa vie "maman".. (!!!). De même la femme de DSK se foutait complètement du libertinage... Tout de même ce qu'on peut être cons en France ... Comme si on oubliait comment un homme réagit naturellement et comment il se plaint dès que ça ne remonte plus vers ses désirs... et surtout combien ça le démonte... On avait suffisamment de jolies suceuses pour satisfaire un homme qui avait du génie. Et pour les lui offrir à temps. Signé mémé Amélie.


Pourquoi pas, à condition qu'on paie grassement les filles, ... ou :et qu'elles soient satisfaites de leur sort... je crains qu'il n'y ait des mariages "solides" où la femme est dans cette situation... et ne s'en plaint pas... chacun vit sa vie
En Belgique, on ne condamne que le proxénétisme , pas la prostitution... et c'est le cas dans beaucoup d'autres pays
Marie93 a écrit : Il a peut être fait du bon boulot au FMI. Quoique, mais je n'ai pas suivi, donc pas d'avis.
Alain, si aimer les femmes, c'est prendre de force au sortir de sa douche la femme de ménage, pourvu que personne ne m'aime.....
Il s'en est sorti grâce à la fortune de sa femme. ..
Aujourd'hui, il est planqué au Maroc, a monté des entreprises quelques peu foireuses qui permettent à ces investisseurs de ne pas payer leur impôts en France. (Il voulait devenir président de la France, un comble)....
Netflix, non mais cash investigation oui. Des journalistes d'investigations qui ont fait un bon boulot

https://www.youtube.com/watch?v=Ftb9BZrL-Kk

Marie, ne m'apostrophe pas, ce n'est pas moi qui a prononcé ces mots.
... Mais tu concéderas que la seule façon de savoir si la femme à la sortie de la douche a apprécié, c'est de lui demander...! Le geste en lui même peut être bien...ou mal pris...
Oui, c'est curieux...
Jihem, j'avoue humblement que mes propos peuvent paraître sordides puisque je suis une femme et de plus féministe. Mais dans bien des féministes de mon époque se cachent des êtres qui auraient bien aimé être des garçons ....
Bref, perso, si j'avais eu le pouvoir de tuer certains hommes dans certaines circonstances il y a bien longtemps, je l'aurais fait.
Cependant, un fait est là : c'est que le dépassement de sa sexualité me semble bien difficile pour un homme en pleine force et que rien n'a été fait , il me semble, scientifiquement pour réduire la frustration d'un désir masculin non assouvi...
Il est certain qu'un tel président mis entre les bras d'une espionne de talent est un danger... Il est à craindre aussi que c'est par la sexualité sidaïque que l'on a pu condamner un certain talentueux transfuge (enfin considéré comme tel) , bref la sexualité est une arme et un pouvoir... et une déchéance...
La monstruosité sacrée et sacrilège ...
AMELIE97 a écrit : Oui, c'est curieux...
Jihem, j'avoue humblement que mes propos peuvent paraître sordides puisque je suis une femme et de plus féministe. Mais dans bien des féministes de mon époque se cachent des êtres qui auraient bien aimé être des garçons ....
Bref, perso, si j'avais eu le pouvoir de tuer certains hommes dans certaines circonstances il y a bien longtemps, je l'aurais fait.
Cependant, un fait est là : c'est que le dépassement de sa sexualité me semble bien difficile pour un homme en pleine force et que rien n'a été fait , il me semble, scientifiquement pour réduire la frustration d'un désir masculin non assouvi...
Il est certain qu'un tel président mis entre les bras d'une espionne de talent est un danger... Il est à craindre aussi que c'est par la sexualité sidaïque que l'on a pu condamner un certain talentueux transfuge (enfin considéré comme tel) , bref la sexualité est une arme et un pouvoir... et une déchéance...
La monstruosité sacrée et sacrilège ...


Voir ce qui est souligné, je crains que ce soit vrai, merci Amélie.